Magnificat , Kim ARNESEN

                MAGNIFICAT    K ARNESEN    Kim Arnesen 

Dans son MAGNIFICAT en sept mouvements, le compositeur Kim André Arnesen exprime les sentiments que Marie a dû ressentir: émerveillement, dévotion, gratitude, joie, humilité, espoir et compassion.

Le choix de Dieu, d’une femme inconnue vivant dans la pauvreté pour être la mère de Son fils, est une vision ascendante du monde.

Kim Arnesen voit le Magnificat comme offrant soutien et espoir à tous ceux qui luttent contre l’adversité ou dans le besoin de force.

Magnificat  désigne le cantique chanté par la Vierge Marie après l’Annonciation, lors de la visite qu’elle rendit à sa cousine Elisabeth.  Egalement appelé  Cantique de Marie, il est tiré de l’Evangile de Luc, et il est interprété quotidiennement au cours de l’office des Vêpres. Le  Magnificat  a souvent été mis en musique à partir du XVème pour l’usage du culte, il a également inspiré de nombreuses œuvres musicales des plus grands compositeurs.

 

KIM ARNESEN   KIM ARNESEN

        Né en 1980 à Trondheim, Kim André Arnesen a fait ses études au Conservatoire de musique de Trondheim, il est l’un des compositeurs contemporains les plus joués en Norvège. Son intérêt pour la musique est diversifié : baroque, classique contemporain, musique populaire, mais il est surtout connu pour ses compositions chorales, à la fois a capela, accompagnées de piano ou d’orgue, ou d’œuvres à grande échelle pour chœur et orchestre. Ses œuvres chorales ont un grand retentissement et sont interprétées par des chorales du monde entier.
Sa première grande œuvre, Magnificat, a été commandée en 2010 par le Chœur des filles de la cathédrale de Nidaros et écrite pour chœur féminin, ou mixte, soprano solo – cordes, piano et orgue – ou orgue seul. Son premier album « Magnificat » (2014) a été nominé pour les GRAMMY Awards 2016 dans lacatégorie Meilleur Album Son Surround.
La reconnaissance internationale de sa musique comprend une performance de l’admirable Cradle Hymn, hymne au berceau, à la Maison Blanche pour Barack Obama en 2016. Kim Arnesen est un membre élu de la Société Norvégienne des Compositeurs.
Parmi les nombreuses compositions de Kim Arnesen, on peut citer : Cadeau que je vous laisse et l’éloquent Making or Breaking, fruit de l’association avec l’ensemble Kantorei, chœur professionnel de haut niveau de Denver. Even when He is silent, Même quand il se tait, motet choral joué au festival de St Olav à Trondheim en 2011 d’après un texte écrit par un prisonnier sur un mur de camp de concentration. https://youtu.be/hYwYMngq4II?t=63
A propos de Flight Song (2014), Kim Arnesen écrit : «faire de la musique est le chant d’une vie nouvelle, fragile comme la chute d’une plume».
En 2016, une de ses œuvres intitulée «The Wound in the Water» a été créée par l’ensemble Conspirare (libretto, Euan Tait), lauréat d’un prix GRAMMY.

• Document rédigé à partir du site Kim Arnesen : https://www.kimarnesen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils