Magnificat de Félix MENDELSSOHN

Le Magnificat, composé en 1822 est considéré comme une œuvre de jeunesse de Felix Mendelssohn. (Né
en 1809, il avait 13 ans !) Mais il faut préciser que ce dernier, non sans rappeler un illustre prédécesseur, a
composé son 1er opéra à 12 ans et en dirigeait un à 15 ans… Celui que Liszt qualifie d’ « homme au talent
remarquable et d’un esprit très cultivé », réussit, tout en se référant à l’œuvre éponyme de Bach, à lui
conférer un caractère vivant et à exprimer un style très personnel.

Le Magnificat est le cantique chanté par la Vierge Marie après l’Annonciation, lors de la visite qu'elle rend
à sa cousine Elisabeth plus agée qu'elle et enceinte. Cet épisode est couramment appelé la Visitation ;
également intitulé Cantique de Marie, ainsi que Cantique de la Vierge, le Magnificat est tiré de
l’Evangile de Luc. Il est interprété quotidiennement au cours de l’office des Vêpres. Le Magnificat a souvent
été mis en musique à partir du XVème, il a également inspiré de nombreuses œuvres musicales des plus
grands compositeurs.

"Mendelssohn s'est considérablement inspiré de J.-S Bach pour en tirer, à partir des mêmes matériaux,
un langage d'église aux couleurs romantiques, mais qui reprenne les mêmes procédés ( en particulier le
contrepoint très spécifique dans les sections chorales, mais aussi certaines tournures harmoniques, et
jusqu'à une bonne partie de l'orchestration...).

Mais dans ce Magnificat, le mimétisme est poussé à un degré assez hors du commun : les sections extrêmes
("Magnificat" et "Sicut erat in principio") reproduisent véritablement le caractère de l’œuvre de Bach, avec
les mêmes attributs en termes de vocalisation." (David le Marrec opéracritiques.free.fr)

 

Pour rendre au mieux ce caractère, La Cantarella, chorale d’une soixantaine de choristes s’est associée à
Hamadryade, ensemble vocal de Lille qui regroupe depuis près de 20 ans environ quarante choristes
amateurs sous la direction de Claire Vandevooghel, professeur de chant à l’école de musique de Villeneuve
d’Ascq.
La partie instrumentale sera assurée par L’orchestre universitaire de Lille. Plus exactement par la section
«orchestre de chambre » dirigée par Pierre Otzenberger. Ce percussionniste de formation a eu l’occasion
de jouer sous la baguette de Jean-Claude Malgoire et Jean-Claude Casadesus, ou encore de travailler à la
direction de la Musique de Radio France.

La Cantarella étant ouverte à tous, musiciens ou non, plusieurs mois de travail vocal, ont été nécessaires
pour préparer cette œuvre.

Depuis 2015, La Cantarella cherche à toucher toujours plus de public en multipliant les concerts (3 à 6 par
an) mais aussi en intervenant en EHPAD sous forme de chorales inclusives et en participant à différentes
manifestations culturelles ou locales (prochainement lors des festivités du 20ème anniversaire de l’Office
culturel d’Arras).

Alors, n’hésitez pas à nous rejoindre en l’église Saint Jean-Baptiste le samedi 21 mars à 18h pour le
Magnificat de Mendelssohn !

Entrées : tarif réduit 8 € en prévente ou 10 € billetterie sur place. Gratuité moins de 12 ans. Réservations :
Arras : lacantarella.arras@gmail.com -06 33 15 95 74 & 06 85 41 51 79

Un deuxième concert aura lieu le Dimanche 22 Mars à Marcq en Baroeul - 16 h- Eglise du Sacré Cœur

Aller à la barre d’outils